A propos

h’Artpon en quelques mots…

L’Histoire est une matière de passionnés. C’est un domaine dans lequel, je crois, la connaissance appelle sans cesse la connaissance, et où l’appétit de savoir s’accroît au fur et à mesure des nouvelles découvertes. L’Histoire, cependant, est aussi la matière du souvenir.

terre et guerre

Les souvenirs sont constitués de faits et de journées précises, et l’Histoire est une science sociale. Le souvenir est aussi composé de destins perturbés, illustres ou ordinaires, mais toujours porteurs d’une mémoire sensible qui outrepasse les simples faits ou les dates saillantes…

C’est de cette opinion que nait ma démarche et que nait ce site… Je recherche un vecteur susceptible d’apporter vie et humanité au savoir historique, dans l’idée que les leçons d’Histoire ne sont rien sans cette pointe d’humanité qui la rend accessible, profonde et indispensable.

Le théâtre, la danse, la peinture, la photographie, la poésie… m’ont soufflé la réponse.

Vous parler des Arts qui vous parlent d’Histoire : voilà mon propos !

L’auteur(e)Caro_A Propos

Je souris à l’instant même, à me voir hésiter puis à mettre le “e” de auteur(e) entre parenthèses… Pourquoi ?, me direz-vous.

Sans doute à cause du premier opus de h’Artpon, consacré au Féminisme, thème qui marque l’entrée en matière de ce webzine historico-culturel destiné à se renouveler tous les deux mois, et qui a fait instinctivement hésiter “l’auteur(e)” que je suis !

Peur du jugement machiste de mes futurs lecteurs ?! Volonté délibérée de ne pas me classer dans le genre féminin mais bien comme « auteur » avant tout ? Inquiétude d’être dès le départ assimilée à une féministe enragée en mal de… mâle ?!

Je vous arrête tout de suite ! Je ne suis ni féministe, ni même simplement enragée (quoique…), mais juste une personne souhaitant lancer quelques passerelles entre le monde et elle.

D’un côté dans ce monde, il y a l’Art. De l’autre, il y a l’Histoire : première passerelle lancée entre deux rives.
Dans ce monde, il a vous, il y a moi : seconde passerelle lancée un peu au hasard, et qui, je l’espère, se chargera d’ »atomes crochus »…

Nous y sommes. Voici h’Artpon, pont suspendu entr’Art et Histoire.

Le graphiste

Arno_A Propos Ce premier numéro a nécessité un important travail de mise en page, de réflexion sur l’image et sur le style, une recherche intensive pour trouver les astuces graphiques qui me permettrait au mieux de prolonger messages et points de vue…

Un invité de taille s’est imposé alors pour apporter un caractère visuel à tout ceci. Cet être indispensable, complémentaire, je l’ai trouvé en la personne d’Arnaud Le Brazidec, jeune étudiant de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ecal), ami proche et précieux avant tout, et photographe en devenir.

Pour son aide, ses idées, ses suggestions et sa patience, je le remercie.
h’Artpon lui appartient aussi…

Assez de bavardages, passons à la lecture !

Bienvenue chez nous…

Caroline Perreau

|